Partagez | 
 

 Une rencontre houleuse dans un couloir [Eloise]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Une rencontre houleuse dans un couloir [Eloise]   Ven 8 Avr - 23:12

    Ce matin là, la rentrée de janvier avait eu lieu, il y a peu de temps, et Jo était contente de retrouver ses camarades de classe, et de pouvoir parler avec eux. La jeune fille était en effet, trés bavarde, spontanée, et immature, un peu trop gamine. Tous devait se demander ce qu'elle faisait à Serdaigle, dans la maison des Erudits. La jeune Benett se le demandait, elle aussi parfois. Mais elle n'était pas vraiment du genre à pencher sur une question pendant des heures, car elle savait qu'un jour ou l'autre, elles trouvent réponse, sans qu'on est besoin de chercher. Le cœur, l'avenir, le hasard, l'instinct, ou tout autre chose apporter une réponse. Ce matin, elle s'était levée de bonne humeur, et de bonne heure, elle était sortit de son dortoir, sans faire de bruit. Tout dépend de l'heure, mais d'ordinaire elle aimait bien réveillé ses camarades de classe, non pas en leur jetant de l'eau dessus comme certains, mais avec une chanson, ou bien la poésie du matin... Mais là, il était beaucoup trop tôt, et ses camarades avaient encore besoin de dormir. Elle descendit dans sa salle commune, aprés avoir fait une toilette de chat rapidement, et préparer ses cours pour la journée Arrivé dans la salle commune des Serdaigle, elle trouva deux élèves qui étaient plus petits qu'elle.
    >> Bonjour, vous deux! Vous avez bien dormit? Il a fait un peu froid cette nuit, non? Heureusement les elfes de maison, on mit du bois dans la cheminée!<< fit-elle en souriant, les deux élèves qui étaient à moitié réveille, lui donnèrent une réponse entre un grognement endormit et un remerciement... Jo leur sourit et quittait déjà la salle commune pour descendre prendre son petit déjeuner... Elle ouvrit et lança par dessus son épaule..
    >> Bonne matinée <<

    Elle descendit les escaliers de la Tour des Serdaigle, et sentait déjà son ventre criait famine...
    >> Oui, oui, une minute << dit-elle en son ventre, en sautant la dernière marche de l'escalier, elle se mit à marcher toute guillerette en chantonnant, elle était de trés bonne humeur ce matin. En fait, elle était tous les matins, il était trés difficile pour Jo de passer une journée à faire la tête. Elle souriait, et même si quelqu'un lui faisait une réflexion, quelques minutes plus tard, elle n'y pensait plus, et retrouver le sourire. Elle n'était pas du tout rancunière, bien au contraire. Mais elle se souvenait que certaines personnes n'aimaient pas son bavardage, mais cela ne la dérangeait pas plus que ça. Aprés tout, si il ne l'aimait pas, il n'avait qu'à pas écouter, et puis voilà! Pensa-t-elle en atteignant le second étage. Son ventre continuait de gronder tout doucement, pour lui rappeler que lui il avait toujours faim...
    >> Oui, je sais que tu as faim, nous sommes presque arrivés << fit-elle, quiconque l'aurait entendu parler, l'aurait prise pour une folle, mais les élèves de Poudlard la connaissait assez que c'était juste une occasion de faire entendre le soin de sa voix. Non pas que Jo aime sa voix, mais elle aime donner son avis sur tout... Alors qu'elle traversait encore un couloir, avant de prendre le dernier escalier pour se rendre à la Grande Salle, elle vit une jeune fille arrivait en face. C'était Eloise Carmichael, une jeune Serpentard de même année qu'elle. D'ailleurs Jo se demandait ce qu'elle pouvait bien faire ici à cette heure-ci... Cette jeune fille lui avait fait "gentiment" remarquer qu'elle était trop bavarde et qu'elle dérangeait tout le monde. Qu'elle n'était qu'une petite gamine prétentieuse... Jo se souvenait souvent de ce qu'on lui disait, mais elle n'accordait pas toujours de l'importance à leur parole, en particulier quand c'était des remontrances...
    >> Bonjour! Qu'est ce que tu fais ici à cette heure-ci?<< demanda Jo. On ne saurait dire, pourquoi Jo continuait à lui parler malgré tout. Si c'était par esprit de contraction, l'envie d'agacer la jeune fille, ou simplement histoire de parler, comme d'habitude. Jo lui fit un sourire, pas vraiment hypocrite, mais pas non plus sincère. De toute façon, la jeune Benett a toujours un sourire sur le visage... La jeune fille tout de même le temps de se taire pour écouter la réponse de sa jeune camarade de classe.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
« Les malins qui parviennent toujours à leurs fins. »
« Les malins qui parviennent toujours à leurs fins. »
Date d'inscription : 22/11/2009
Messages : 294
Points de Maison : 288
Age : 25
Liens : Eloïse Links
Profession/Année : 5ème année

MessageSujet: Re: Une rencontre houleuse dans un couloir [Eloise]   Sam 9 Avr - 14:20

[HJ : pourrais-tu faire attention à l'orthographe et à la longueur de tes phrases ? Elles sont immenses, et parfois tu répètes trois fois la même chose sur deux lignes : )]

    *Eeeeet m*****rde !*

    Eloïse venait de se réveiller dans son lit à baldaquin, à Poudlard. Elle regarda l'heure : 6 heures du matin. Un dimanche ! Il était très rare de voir la jeune Carmichael sur pieds à cette heure là, étant donné qu'elle était une incorrigible lève tard. Cependant, son subconscient s'était adressé à elle durant son rêve, lui rappelant qu'elle devait rendre un énorme devoir demain à la première heure, et qu'elle l'avait complètement oublié. C'est à dire que les six rouleaux de parchemins demandés étaient totalement vierges, et que donc, elle n'était vraiment pas sortie de l'auberge. Peut-être pourrait-elle demander à Alice Murray de l'aider ? Elle était en septième année, et s'entendait plutôt bien avec Eloïse.

    Quoi qu'il en soit, une fois qu'elle était réveillée, la jeune fille se trouvait dans l'incapacité de retomber dans le doux sommeil qui la berçait jusque là. Elle décida donc de se lever et de se rendre dans la grande salle afin de prendre son petit déjeuner, après s'être préparée. La verte et argent enfila donc une tunique sur des collants opaques et un pull, afin de ne pas avoir froid. Il faut dire qu'à cette époque de l'année, il ne fait pas franchement chaud en Ecosse. Elle qui revenait d'avoir été passer l'été à Los Angeles trouvait même le temps clairement horrible. Elle décida donc d'enfermer une petite flamme dans un bocal, afin de se réchauffer un peu.

    Etant donné qu'elle sentit un creu dans son ventre, elle décida d'emmener la chaleur prisonnière avec elle, et de se rendre dans la grande salle immédiatement. C'est là qu'elle repéra Jo Bennett, cette écervelée de Serdaigle qui ne pouvait pas se taire plus de trente secondes. Certaines personnes parlent beaucoup, mais sont agréables, disent des choses intéressantes. Elle, c'était tout le contraire, elle n'arrêtait pas de parler pour ne rien dire, ce qui la rendait agaçante. D'ailleurs, Eloïse ne s'était pas privée pour le lui faire savoir l'année dernière.

    Toutefois, la bleu et bronze n'avait pas semblé comprendre le message, et s'obstinait à continuer de lui adresser la parole.

    *Elle est encore plus folle que je ne le pensais, à s'adresser à son ventre pour tenter de le rassurer. Arrête de jacasser et va manger ! Merlin, faites qu'elle soit trop occupée par sa discussion plus qu'étrange pour se rendre compte de ma présence*

    Bonjour! Qu'est ce que tu fais ici à cette heure-ci?

    *Merlin, arrête de me punir, veux-tu ?! En plus, j'ai encore rien fait de mal aujourd'hui !*

    Eloïse leva les yeux au ciel en regardant cette gamine à l'air guilleret. Cette façon qu'elle avait de sourire constamment la faisait passer pour une idiote, et il semblait qu'elle ne s'en rendit même pas compte. Ce que certaines personnes peuvent être pathétiques !

    - En tout cas, mon but n'était certainement pas de te croiser. Je viens manger, que pourrais-je venir faire d'autre ici ?!

    Elle avait répondu calmement, mais froidement, comme toujours avec cette demeurée. Sa dernière phrase n'était même pas une question, et elle espérait que Jo Benett s'en rendrait compte.

    Eloïse se rendit compte du calme qui régnait au château en cette heure matinale. C'était plutôt logique, étant donné qu'il n'était pas plus tard que sept heures, et que la plupart des élèves dormaient. Il pris l'envie à la jeune fille de retourner directement dans son lit, mais elle savait que ça ne servait à rien, et puis elle avait faim.

    Jo Benett n'était pas très grande, pas plus qu'elle en tout cas. Son visage marquait l'innocence, et la joie de vivre. C'était également le cas d'Eloïse lorsqu'elle était avec des personnes qu'elle aimait bien, bien que ça soit dans un genre très différent. Effectivement, il y avait deux trois points qui, selon la verte et argent, les différenciaient clairement : la classe, la confiance en soi, la faculté de ne pas toujours montrer ce qu'on ressentait, et la parfaite connaissance de qui elle était - et, évidemment, le fait qu'elle soit en tous points mieux que la petite Serdaigle.

    Bref, elle toisa la jeune fille de son air hautain habituel, tout en avançant vers la grande salle, qui n'était qu'à quelques pas de l'endroit où elles se trouvaient. Elle jeta un coup d'oeil, et remarqua que le ciel était encore noir, mais qu'il commençait tout doucement à tirer vers le gris. Dieu, ce qu'elle n'aimait pas être debout si tôt. D'autant que, de toutes évidences, en se levant de bonne heure, elle faisait des rencontres qu'elle aurait préféré éviter.

_________________________________________________
You want to touch me woah
You want to love me woah
You'll never leave me woah
Don't trust me !


Does she feel like a little princess ? Yeah, I think so.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une rencontre houleuse dans un couloir [Eloise]   Lun 18 Avr - 22:31

    - En tout cas, mon but n'était certainement pas de te croiser. Je viens manger, que pourrais-je venir faire d'autre ici ?! répondit Éloïse d'un ton froid et sarcastique. Jo le sentit, et en sourit. Elle savait qu'elle faisait cet effet sur de nombreuses personnes, les agacés au mieux, les énervés mais aussi les exaspérés. Que pouvait-elle y faire, s'améliorer sans doute. Mais elle était comme elle était, et ce n'est pas pour des gens comme eux, qu'elle changerait. Pour quelqu'un qu'elle apprécie peut-être, mais pour Éloïse et les autres du même certainement pas.
    >> Je sais pas, tu pourrais te promener ça m'arrive à moi << répondit Jo en marchant aux côtés de la jeune fille dans un sourire, peut-être un peu niais, sans doute bien que Jo ne le voyait pas vraiment comme ça.
    >> Il arrive qu'une promenade matinale nous éclaircisse les idées << continua la jeune fille en descendant la première marche des derniers escaliers, il y avait une bonne centaine de marches pour arriver dans la Grande Salle. Enfin si les escaliers ne jouaient pas encore des siens, et ne les envoyés par à l'autre bout du château toutes les deux. Ce ne serait pas vraiment top. Jo savait trés bien quand quelqu'un ne l'aime, elle n'est pas si stupide. Mais elle ne faisait pas grand cas de leurs paroles.

    Jo continuait de marcher, d'un pas enthousiaste aux côtés de la Serpentard Éloïse, si elle s'avisait de dire quelque chose. Jo savait qu'elle dirait que ce n'était pas sa faute, si elles empruntaient le même chemin, au même moment pour se rendre dans la Grande Salle prendre leur petit déjeuner ; même si ce matin de Janvier était encore sombre et froid et qu'elle aurait pu dormir encore.
    >> Aujourd'hui, j'ai prévu de faire beaucoup de choses, je vais aller finir mon devoir de Potions, bien que je n'aime pas particulièrement cette matière, fit Jo en comptant sur ses doigts ses idées pour la journée de dimanche. Je vais assister à l'entrainement de Quidditch des Serdaigle, en comptant deux sur ses doigts, et puis écrire à mes parents, en pointant son troisième doigt et aussi rangeait mon dortoir, quoi que ça on verra peut-être plus tard, termina Jo dans un sourire. Et toi que vas-tu faire de ta journée? << demanda-t-elle finalement en continuant de descendre les marches des escaliers


[HJ : Je ferais attention, merci de ton commentaire, c'est comme ça qu'on apprend! Désolée si cette fois-ci, c'est un peu plus court^! ]
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une rencontre houleuse dans un couloir [Eloise]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre houleuse dans un couloir [Eloise]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WW 1942 :: HOGWARTS :: Deuxième étage :: Couloirs et Escaliers-