Partagez | 
 

 Une Ombre passa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
« Les justes et loyaux à la patience proverbiale. »
« Les justes et loyaux à la patience proverbiale. »
Date d'inscription : 02/06/2011
Messages : 55
Points de Maison : 24
Age : 27
Liens : Fiche Rp en Cour
Profession/Année : cinquième année

MessageSujet: Une Ombre passa   Jeu 9 Juin - 21:03


Marcher. Toujours marcher. Monter les escaliers pour les redescendre juste après. Lizzie se demandait combien de fois elle avait bien put prendre les escaliers, combien de fois elle avait flannée dans les couloirs du château depuis qu'elle était venue pour la première il y a cinq ans de cela. Seulement, elle pensait et ce à juste titre, qu'il y avait encore bien des lieux à explorer dans se château médiéval. Après la salle commune de sa maison, l'endroit qu'elle aimait le plus était la volière. La vue sur la forêt et les toits de Poudlard était magnifique !

Bref ! Lizzie s'adossa contre un mur libre de la volière et ferma un instant les yeux. Elle sortait d'un cour sur l'histoire de la magie qui l'avait particulièrement endormit alors qu'il s'agissait d'un sujet passionnant : les dieux grecs. Mythologie ou non, depuis toute petite La jeune fille avait une grande passion pour la mythologie, et ce quelle qu'elle soit. Avant de s'endormir elle avait juste eut le temps d'entendre le professeur parler de la guerre qui conduit Cronos dans le tartare... L'un des dieux qu'elle préférait étant petite été Hermès, le dieux des voyageurs, du commerce, en grandissant elle avait ensuite plus apprécié Demeter et Poséidon et Héphaïstos. A cette âge là, elle avait même envisagé de devenir forgeronne, elle avait alors à peine sept ans et elle avait était déçut d'apprendre que les forgerons, ceux qui créés des armures et des épées n'existait plus vraiment...

Voilà, que huit ans plus tard elle n'envisageait plus du tout la vie comme avant. Son regard était même différent que celui que portaient ses parents. Elle se sentait également coupable de ne pas dire à ses parents que les véritables personnes en cause dans la guerre mondiale était les gens de son espèces. Lizzie avait peur pour eux, son père sa mère et ses deux petites sœurs, elles étaient encore si jeune... La jeune sorcière était prête à craquer, elle était tellement à bout de nerf en fait, même si ce n'était pas dans ses habitudes elle laissa une larme rouler sur sa joue et essuya les suivantes d'un revers de mains. Lorsqu'elle rouvrit les yeux l'ombre de quelqu'un se dessinait sur le mur. Tout en se retournant elle prit la parole :

- Bonjour ! Tu vas bien ?
Mais lorsqu'elle se tenait face à l'endroit où l'ombre devrait être elle ne vit personne. Elle haussa les épaules et s'apprêta à sortir de la volière. De tout manière le coucher de soleil aurait lieux après le couvre feu seulement.

_________________________________________________
" Pour vivre centenaire, il faudrait abandonner toutes les choses qui donnent envie de vivre centenaire. "
Woody Allen

" Plus se joignent de voix diverses et contraires, Plus merveilleux aussi résonne le concert. "
Angelus Silesius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aller-retour.forumsactifs.com
 

Une Ombre passa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WW 1942 :: HOGWARTS :: Les tours :: La volière-