Partagez | 
 

 Evelia A. Callahan [finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
« Les justes et loyaux à la patience proverbiale. »
« Les justes et loyaux à la patience proverbiale. »
Date d'inscription : 31/03/2011
Messages : 113
Points de Maison : 84
Age : 26
Liens : Ma Fiche
Profession/Année : 7ème

MessageSujet: Evelia A. Callahan [finie]    Jeu 31 Mar - 23:34

Wizard's Card



© strawberry
Evelia Armentia Callahan

feat Jessica Alba


17 ans - Née le 23 Mai 1926
7ème année
Née à Paris (nationalité française et anglaise) - Domiciliée à Pulford ou Poudlard
CALLAHAN Maria -- BENEZRA Joseph
Sang : [] Pur [] Indéterminé [] Mêlé [X] Ascendance Moldue
Baguette : 28 cm environ, en bois de boulot, munie d'un crin de licorne


I was & I am

« L'âme n'est jamais affectée par la corruption du corps. »

Drôle d'histoire que celle de Maria Callahan et Joseph Benezra. Deux moldus apparemment normaux, sans caractéristiques particulières. Maria, anglaise et simple ouvrière à l'usine Ford de Londres, femme de taille moyenne, poids moyen, couleur des cheveux et des yeux banale, bref rrien de particulier. Issue d'une famille londionienne ouvrière de base, moldue. Joseph, français d'origine espagnole et hébraïque du côté de son père, homme de taille moyenne, poids moyen, à la peau légèrement matte, brun ténébreux aux yeux noirs. Issu d'une famille assez aisée, juive, du nord de la France. Joseph, étouffé par la pseudo éducation aristocrate qu'essayait de lui transmettre sa famille, partit faire des études à l'université de Londres. Ce n'est que par un pur hasard qu'il rencontra Maria, une femme tout ce qu'il y a de plus simple, mais qu'il jugea parfaite pour lui.
Ainsi va la vie. Joseph épousa Maria et l'emmena découvrir bon nombre de pays en Europe, ils s'attardèrent au cours d'un séjour à Paris à la conception minutieuse d'un éventuel premier enfant. Le couple resta quelques temps en France, jusqu'à la naissance le 23 mai 1926 de leur première fille, c'est-à-dire moi, Evelia Armentia Benezra. J'avais les traits espagnols et hébraïques de mon père, sans aucun doute. Joseph avait d'ailleurs tenu à me transmettre ses racines, m'accablant de prénoms hébraïques, ainsi que de sa religion juive. En tout cas, ils n'avaient pas raté leur coup, leur petite Evelia était apparemment bien constituée. Durant les cinq premières années de ma vie, j'avais vécu dans la région parisienne avec mes deux parents moldus, j'allais à l'école privée pour les enfants juifs, nous avions une situation sociale convenable, tout allait bien, je n'étais pas malheureuse. Seulement, deux évènements vinrent perturber notre petite vie en 1931. Tout d'abord, l'heureux évènement de la venue au monde de ma petite soeur, Jessica Benezra. Notre situation changea du jour au lendemain, une bouche de plus à nourrir, et le crach boursier de 1929 touchant tout juste la France. L'Angleterre était déjà touchée bien avant nous, dès 1929, d'où le choix de mes parents de rester à Paris. Seule ma mère perdit son travail, mon père avait les moyens et un métier qui lui permettait de suffire à tous nos besoins. En 1933 nacquit Rose Benezra, une autre petite soeur. Mais, c'est aussi la date de montée au pouvoir d'Adolf Hitler en Allemagne. J'étais un peu trop jeune pour tout comprendre, mais mon père nous avait expliqué en détails la haine qu'éprouvait cet homme envers les gens de notre religion. Il avait vite compris que nous ne serions plus vraiment en sécurité dans ce pays, étant donné les menaces que proliféraient l'Allemagne, ainsi que le rideau de fer en Europe de l'est.

La nationalité anglaise de Maria nous avait permis d'aller vivre en Angleterre sans trop de difficultés. Bien sûr, nous avions continué à nous tenir au courant des informations, ainsi Maria mit au monde en 1936 notre petit frère, Jack Callahan. Je vous rassure, mes parents avaient décidé de s'arrêter là. Joseph redoutait de plus en plus les mesures prises en Allemagne par Hitler. Dans l'intérêt de mes soeurs et moi, il nous fit prendre le nom de notre mère. Il n'était pas sûr que cela soit suffisant, mais en Angleterre nous étions déjà plus protégés qu'en France. Nous vivions dans un petit village à la frontière du Pays de Galles, Pulford. C'est d'ailleurs lors de l'année de naissance de Jack que j'ai manifesté mes premiers signes magiques, sans vraiment le vouloir j'avais éjecté un petit garçon dans une fontaine, qui s'était moqué méchamment de Jessica et moi à cause de notre religion et de notre peau matte. Certes nous avions bien rigolé, mais j'avais été vraiment prise au dépourvu. Je m'étais empressée d'en parler à mes parents, qui n'avaient pas voulu me croire au début, malgré le témoignage de Jessica. M'enfin...cet épisode fut vite oublié. Du moins, je faisais semblant. Je savais que je n'étais pas folle, cette histoire me turlupinait. Ce n'est que lorsque je reçus ma lettre de Poudlard que mes parents avaient bien voulu entendre raison. Mon père m'avait de suite emmenée avec lui se renseigner sur cette fameuse école de magie à laquelle il ne croyait pas du tout. Finalement, étant donné les menaces de guerre qui planaient sur l'Europe, mes parents finirent par agréer, pensant qu'au moins une de leur fille serait en sécurité dans le monde "sorcier". De mon côté je ne tenais pas spécialement à quitter ma famille, sachant ce que mon père nous avait raconté, mais je n'avais pas vraiment eu le choix. J'étais donc entrée à Poudlard sous le nom d'Evelia Callahan, le nom qu'indiquait la lettre que j'avais reçu. A croire que cette école était vraiment magique pour savoir que j'avais changé de nom peu de temps avant...

Et me voici donc rendue à Poudlard. Rien de particulier à raconter sur cette période, du moins pour le commencement. J'écrivais souvent à ma famille, il leur a fallu du temps à s'habituer à envoyer du courrier par hibou postal. C'est sûr que ça change de la poste. Surtout que mon hibou est très intelligent, comme moi. Il me fallait bien un animal qui me corresponde...au fil des années passées dans cette école, je m'étais vite rendue compte qu'il n'y avait pas que chez les moldus que la haine raciale existait. Ah oui, moldu...ce terme qui désigne les personnes dépourvus de pouvoirs magiques, comme mes parents. Et le terme rabaissant "sang-de-bourbe", désignant les enfants sorciers nés de parents moldus. Quelqu'un comme moi en somme. Le pire c'est que j'étais vraiment l'exception de notre famille, car pour le moment, aucune de mes soeurs n'avaient manifesté la moindre trace de magie en elles. Quant à Jack il était encore trop petit. Bien sûr, je m'adonnais très sérieusement aux études de la magie, mais je me tenais également au courant des nouvelles du monde "moldu". Lors de ma quatrième année en 1939, j'appris que la guerre avait finit par éclater dans le monde entier. D'après mon père, c'était à prévoir. Mais, je n'avais pas eu besoin de me renseigner spécifiquement, même à Poudlard tout le monde était au courant des nouvelles de la guerre. Ceux qui avaient des parents sorciers n'avaient à l'évidence pas trop de soucis à se faire pour leurs familles. Mais ce n'était pas mon cas...Le dernier hibou que j'avais reçu de mes parents m'indiquait clairement que je ne devais plus rentrer à la maison tant que la guerre ne serait pas terminée. Je continuais à avoir de leurs nouvelles bien sûr. Jusqu'en 1941, où je reçus l'ordre de mon père de ne plus envoyer de hiboux. A cause évidemment de l'antisémitisme qui animait, pas seulement l'Allemagne, mais beaucoup de pays en Europe, dont la France. Ainsi, je ne devais plus avoir de liens avec le monde moldu, pour me protéger...jusqu'alors, je suis restée sans nouvelles de ma famille, et ne suis plus rentrée à Pulford...


In My Opinion...


SHE/HE IS MY FRIEND

Evelia est imbue de sa personne, ça c'est sûr. Et puis elle est assez pipelette, mais généralement il ne se passe pas une heure sans qu'elle parle d'elle. En bien évidemment. Aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais entendu Evelia se rabaisser, et pourtant je la connais depuis quelques années. Elle a une fâcheuse tendance à prendre les autres de haut si on la cherche, mais en général ce n'est pas elle qui cherche les ennuis en premier, donc c'est une fille plutôt tolérante avec les autres. Bon, bien sûr, il nous arrive de critiquer un peu derrière le dos de certains, tout ça pour dire qu'Evelia n'est pas vraiment une emmerdeuse ! J'irais pas jusqu'à dire qu'elle est super aimable avec les autres, mais bon...que dire de plus...elle est brillante. Vraiment, des fois elle m'étonne ! Elle me sort des trucs dont j'ignorais même l'existence. En cours c'est la même chose, elle n'a que des bonnes notes. Pourtant, les professeurs n'aiment pas vraiment ses airs arrogants, quand elle prend la parole sans y être invitée et c'est toujours pour remettre en cause quelque chose. Enfin, ça énerve quoi. Personnellement ça me fait beaucoup rire mais c'est pas le cas de tout le monde !

SHE/HE IS MY ENEMY

Callahan ? Cette fille c'est pas que je la hais, c'est que je peux pas la voir. Elle m'énerve trop avec ses grands airs, elle se prend vraiment pas pour une merde cette fille-là. C'est une vraie miss je sais tout, c'est pénible ! Elle est de sang moldu en plus et émigrée dont on ne sait pas où, elle doit provenir d'une autre planète. Qu'elle aille étaler sa science ailleurs...le pire c'est que c'est une vraie langue de vipère à côté de ça, à chaque fois qu'on vient lui chercher des noises, elle sait frapper où ça fait mal. Et je ne l'ai jamais vue montrer les crocs. Elle reste impassible ou légèrement agacée quand on la cherche, c'est tout. On a l'impression qu'elle n'est pas du tout impulsive. Ou bien qu'il n'y a pas grand chose qui peut l'atteindre. On peut même pas l'attaquer sur son physique, parce qu'elle n'a pas du tout les allures d'un rat de bibliothèque, mais au contraire elle a l'air de prendre soin d'elle et de ne pas passer son temps à bosser...

I DONT KNOW HIM/HER

Evelia Callahan ? Ah oui je la connais. Enfin, c'est un bien grand mot, je lui ai jamais parlé mais je vois qui c'est. A vrai dire j'ose pas tellement aller vers elle, il faut dire qu'elle impressionne un peu. Elle a l'air de ne pas avoir froid aux yeux vu comment elle se permet de parler aux professeurs et aux autres élèves, et puis elle a l'air de connaître tellement de choses qu'on a toujours peur de paraître pour des imbéciles ignorants en traînant avec elle. Pourtant, Evelia n'a pas l'air foncièrement méchante. Quand elle parle avec ses amis ça a l'air de plutôt bien se passer. Mais elle n'a pas l'air d'être trop du genre à aller vers les autres, je ne pense pas qu'elle soit vraiment sociable. Son groupe restreint d'amis lui suffit, elle n'a besoin de rien d'autre. Du moins c'est l'impression qu'elle donne. Et puis, elle a l'air un peu superficielle à première vue. Enfin, après je la connais pas...mais elle a toujours l'air arrogante, méprisante et en même temps un peu blasée. Comme si elle se pensait plus brillante et intelligente que tous les autres élèves de cette école. Tout ça pour dire que je n'ai pas l'intention d'aller parler à Evelia Callahan, surtout si c'est pour me sentir bête.


Some Questions...

( Répondez brièvement en imaginant ce que votre personnage mettrait. )
Quelle est ta friandise favorite ?
le sucre d'orge à la fraise

Quelle est ta couleur favorite hors de celles de l'école ?
le violet

Quelle est ton cours favoris ?
les sortilèges

Que veux-tu devenir plus tard ?
Auror

Quel est ton livre favoris ?
Little Red Cap - Charles Perrault

Tu es plutôt lève-tôt ou lève-tard ?
Tôt

Quel est ton loisir favoris ?
farfouiller dans des bouquins

Quel est ton type d'homme/de femme ?
j'en ai rien à cirer

Quelle est ta ville favorite ?
Pulford (pour les incultes : c'est un trou paumé à la frontière du Pays de Galles, moins de cent habitants, où je vis avec le reste de ma famille)


Behind the Scene...


Prénom/Pseudo : Musashi
Age : 19
Sexe : [X] Fille [] Garçon
Région : 17/94
Blog : no blog
Comment avez-vous découvert le forum ? par Meissa
Qu'est-ce qui vous a attiré sur le forum ? la fonda qui parle de dindons ! xD
Qu'est-ce qui vous a repoussé sur le forum ? Liadan (a) (Nd Liadan : Hého !!!)
Fréquence de connexion : 7/7 normalement
Code Règlement : Val' by LS.


Maison...

Serdaigle...réflexion faîte c'est cool les blaireaux Razz


Dernière édition par Evelia A. Callahan le Ven 1 Avr - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Les malins qui parviennent toujours à leurs fins. »
« Les malins qui parviennent toujours à leurs fins. »
Date d'inscription : 22/11/2009
Messages : 294
Points de Maison : 288
Age : 25
Liens : Eloïse Links
Profession/Année : 5ème année

MessageSujet: Re: Evelia A. Callahan [finie]    Ven 1 Avr - 18:44

W E L C O M E


Bienvenue dans la maison des jaunes et noir, où la patience et la loyauté prime avant tout.

Si tu as besoin de quoi que ce soit, notre boite à MP est ouverte, et la chatbox est là : )

_________________________________________________
You want to touch me woah
You want to love me woah
You'll never leave me woah
Don't trust me !


Does she feel like a little princess ? Yeah, I think so.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Evelia A. Callahan [finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WW 1942 :: LE COMMENCEMENT :: Répartition :: Fiches acceptées-